Nos moyens

en personnel

Une équipe pluridisciplinaire


Les médecins du travail


Le médecin du travail exerce sa spécialité dans le cadre d’un contrat qu’il passe avec le Président du service de santé au travail interentreprises. Il assure une mission exclusive de prévention dans les entreprises qui lui sont confiées. Son indépendance professionnelle est garantie par l’article L.4622-4 et suivants du code du travail et par les articles 95 et 99 du code de déontologie médicale.

Le médecin du travail conduit des actions de prévention en milieu de travail en liaison avec les autres membres de l’équipe pluridisciplinaires et procède à des examens médicaux.

Le médecin du travail a libre accès aux lieux de travail. Il effectue la visite des entreprises et établissements dont il a la charge soit à son initiative, soit à la demande de l’employeur ou du comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail ou, à défaut, des délégués du personnel (article R.4624-3).

Dans l’exercice de ses fonctions, le médecin du travail peut demander des examens complémentaires afin de déterminer l’aptitude ou le maintien de l’aptitude d’un salarié à un poste de travail (article R.4624-25). Les frais sont à la charge du service de santé au travail interentreprises (article R.4624-26) ou de l’employeur si les examens complémentaires concernent les salariés exposés aux agents chimiques dangereux (article R.4412-45), les agents de la fonction publique hospitalière (article R. 4626-31), les vaccinations et l’immunisation (article R.4426-6).

Le médecin du travail et les autres membres de l’équipe pluridisciplinaire sont dans tous les cas tenu au secret de fabrication (article R.4624-9).


Les collaborateurs médecins


Médecin qui suit une formation en vue de l’obtention de la qualification en médecine du travail. Il est encadré par un médecin du travail qu’il assiste dans ses missions. Il peut remplacer un médecin du travail absent moins de trois mois.


Les Infirmiers en Santé au Travail (IST)


Tout comme les médecins du travail, les missions de l’infirmier en santé au travail sont de :

  • Conduire des actions de santé au travail dans le but de préserver la santé physique et mentale des salariés ; 
  • Conseiller les employeurs et les salariés sur les mesures nécessaires afin d’éviter ou de diminuer les risques professionnel, d’améliorer les conditions de travail ;
  • Assurer une surveillance régulière de l’état de santé des salariés en tenant compte des risques professionnels, de la pénibilité des tâches et également de l’âge ;
  • Participer au suivi des expositions professionnelles et à la veille sanitaire.


Les chargés de prévention


Actuellement au nombre de deux, les chargés de prévention de STSA habilités Intervenants en Prévention des Risques Professionnels (IPRP) et hautement qualifiés sont spécialisés en hygiène, sécurité, ergonomie, toxicologie. Ils disposent d’équipements spécifiques et de moyens informatiques pour réaliser en liaison avec les médecins du travail des actions de prévention des risques professionnels en entreprise.


La psychologue du travail


Le médecin référent psychosocial et la psychologue du travail font partie de la cellule psychosociale de STSA. Ils interviennent, sur demande du médecin du travail, sur les 3 axes de prévention (primaire, secondaire, tertiaire) des risques psychosociaux. Ils développent particulièrement les actions collectives en entreprise et les outils de prévention à destination des employeurs mais aussi des médecins du travail. Certaines actions sont menées en partenariat avec des intervenants externes.La psychologue du travail fait partie de la cellule psychosociale de STSA. 


La documentaliste


La documentaliste met à la disposition des demandeurs (personnel de STSA et entreprises) les documents satisfaisant leurs besoins d’information dans le domaine de la santé au travail. Elle assure pour cela la constitution et la maintenance d’un fonds documentaire. Elle peut rédiger des documents pratiques destinés à faciliter l’usage des outils documentaires par les utilisateurs, et participer à l’édition de textes d’information.

La documentaliste de STSA possède en plus une compétence dans le domaine scientifique lui permettant d’analyser et d’indexer la documentation et d’effectuer une veille documentaire.


L’Assistante Santé au Travail (AST)


L’Assistante Santé au Travail présente aux entreprises adhérentes les prestations auxquelles elles ont accès, les modalités de fonctionnement du Service de Santé au travail et plus généralement les actions menées en matière de prévention au profit des entreprises et de leurs salariés. Avec le chef d’entreprise elle participe à l’évaluation des risques et des besoins en suivi par l’équipe pluridisciplinaire de STSA, le cas échéant en élaborant la Fiche d’entreprise.


Les assistantes de l’équipe pluridisciplinaire


Les assistantes assurent le secrétariat des médecins du travail (fiches d’entreprises, courriers, prises de rendez-vous). Elles planifient et envoient les convocations pour les visites médicales. Elles veillent à la préparation et la mise à jour des dossiers médicaux, la gestion du planning des médecins du travail. Elles assurent également l’accueil des salariés et réalisent les analyses (tests de vision, d’audition, spirométrie, d’urine… ) à la demande des médecins.


Le personnel administratif


L’équipe du siège administratif de STSA est composée du directeur assisté d’une secrétaire générale, d’un attaché de direction, d’une comptable, d’une responsable de la facturation, d’une assistante de direction chargée des relations administratives avec les adhérents et d’une secrétaire. 


Intervenants externes en prévention des risques professionnels


Selon les besoins des IPRP externes, sélectionnés d’après leurs compétences, pourront être mandatés pour intervenir en entreprise, en application d’une convention conclue entre STSA et le chef d’entreprise.


 

en matériel

Des outils adaptés

  • d’examens médicaux : visuels, auditifs, exploration fonctionnelle respiratoire, biologiques, cardiofréquencemétrie,
  • de formation,
  • de mesure d’exposition aux risques professionnels : bruit, éclairage, chimique, thermique, aéraulique… informatiques.